de l'Ombre à la Lumière, de la Matière à l'Esprit

3ème Souffle

L’Éternité est un
Présent qui nous
Est donné de Vivre.

Quelle que soit sa légende personnelle chacun porte un sac à dos commun chargé de non-sens. Des incompréhensions, à l’égard et au regard de l’enfant qu’il est resté, mis à l’écart de ses propres sentiments.

Encore aujourd’hui, les profondes blessures déroutent et empêchent d’exprimer dans sa vérité ce qui est toujours et profondément ressenti dans sa chair.

 

Le temps est devenu un allié pour s’en protéger, essayant d’oublier ou encore de jouer un rôle dans lequel le paraître se fait complice. Réaction qui en dit long sur un exil intérieur entretenu par des schémas, des conditionnement et des croyances faussement interprétées.

Seulement, que ressentons-nous en vérité ? Qu’avons-nous appris sur soi-même et par soi-même ? Nous sentons-nous grandis, épanouis, accomplis pour autant ?

« Tout est changement, non pour ne plus être, mais pour devenir ce qui n’est pas encore ».

– Marc Aurèle

ll y a 20 ans de cela, introspections et expériences personnelles m’ont révélé un monde intrinsèque, occulté et oublié. Un monde réel voilé où l’âme agit au cœur de soi.

Un univers qui offre au quotidien l’ouverture d’un nouveau regard sur ses profondeurs et encourage à retourner chercher les poussières du trésor que nous y avons laissé.

Empli de cette source intarissable, et toujours en quête de sens je continue d’explorer ce qui me traverse et à partager ce qui m’anime pour permettre à chacun d’accéder à cette réalité qui en deviendrait selon son désir, son troisième souffle.

RÉSONANCES :

n’ayant pas tous la même perception du monde que nous appréhendons chaque jour j’ai inséré dans la page « en lien », des interviews, des échos de ce voyage alchimique dont l’unique but est d’y trouver sa pierre philosophale. Laquelle nous sommes tous appeler à devenir.

Bonne visite

« Connais-Toi
Toi-même et tu connaîtras l’Univers et les Dieux »

– Socrate

Une véritable relation commence par celle que nous entretenons avec nous-même. Au commencement, elle se nourrit principalement de la qualité d’attention que nous témoigne notre environnement familial, puis social. Ce qui augmente les possibles à nous laisser dériver et imprégner de croyances et de conditionnements dont le monde extérieur s’est lui-même rendu esclave.

Il est rare que la décision de s’extraire d’une « zone », en apparence de confort, ne se prenne sans avoir préalablement traversé une période de déchirement, d’extraction, de détachement…   

Ce passage est cependant nécessaire pour créer une scission entre ce monde que l’on croit réel (matière) et le monde voilé (Esprit). Un monde caché dans nos profondeurs dont le cœur est le gardien et principal témoin. Selon ce qui s’est révélé de son vécu, seul, chacun a le pouvoir de se réapproprier cette connaissance intérieure pour retrouver sa Souveraineté et sa liberté d’être.

De l'ombre à la lumière

« Quelle que soit leur origine, quand les réponses aux questions que l’on se pose depuis longtemps nous sont révélées le sens de notre vie l’est aussi »

Parmi les innombrables pensées quotidiennes qui envahissent notre esprit, il en est que notre mental ne cesse de ruminer. Cette nourriture dont l’ego raffole, favorise l’accroissement de son contrôle à gouverner notre vie et celle de notre entourage. Déjouer son emprise en conscientisant sa présence et ses agissements permet de reprendre le contrôle de notre navire sur le cap de notre existence.

« Je vous le dis en Vérité, quiconque
ne recevra pas le Royaume de Dieu
comme un petit enfant n’y entrera point”

Jésus

Car l’Homme ne peut découvrir et s’émerveiller du Royaume de Dieu, dans lequel il est déjà, qu’à travers le regard de l’enfant qu’il a toujours été.

La parabole de Jésus fait référence à l’énergie originelle qui reste et demeure en chacun de nous. De l’innocence immaculée de l’enfant, avant d’être entachée des croyances, des conditionnements et parfois des actes de ses paires. Ses paroles se vérifient dans une petite église de Pouso Alegre, au Brésil. Un vitrail représentant le Fils de l’Homme (adulte) en étroite intimité et complicité avec l’Enfant qu’il Est resté, comme peut l’évoquer l’auréole blanche qui couronne la tête de chacun. Adulte accompli par le mariage intérieur de ses énergies, féminines et masculines, Jésus prête une attention particulière. Une profonde écoute envers l’enfant (Christ) qui se repose au creux du Père et de la Mère qu’il Est.

Une promesse éternelle

Celui qui est appelé à se révéler peut entrevoir, à travers les yeux de l’enfant dont il est la clef, la vérité de sa nature profonde. De cette coexistence intérieure habitée d’Amour, de compréhension et de compassion pour lui-même et par extension, pour son prochain, l’Homme peut prétendre pouvoir entrer dans le Royaume qui lui est promis à chaque instant. 

vivre son union intérieure

L’adulte, que l’enfant est devenu, ne peut se croire accompli qu’en ayant retrouvé l’énergie primordiale qui animait sa spontanéité à vivre l’émerveillement. Ressentir le privilège d’être unique et profondément reconnu à travers son propre regard offre la possibilité d’accepter et reconnaître à son tour pleinement le monde qui l’entoure.

Divisés entre deux énergies intrinsèques nous nous en remettons à celle qui, non reconnue, nous berce dans une zone de confort matériel et esthétique. Reconnue et prise en main, elle nous dévoile sa subtilité d’où se manifestent créativité et intuition. Négliger cette précieuse polarité nous éloigne de la perception à ressentir la vérité qui nous habite. « Va vers Toi » c’est se retourner à l’intérieur. C’est accueillir ce qui s’y trouve et se tenir à l’écoute de l’enfant silencieux, gardien de ses énergies ontologiques « Positive et Négative », « Conscient et Inconscient », « Masculin et Féminin », « Père et Mère » qui sommeil en chacun ».

« Qui craint de souffrir, souffre déjà de ce qu’il craint ».

– M. de Montaigne

Explorer ses profondeurs pour conscientiser ce qui s’y cache permet de retrouver le sens de son chemin et la Lumière qui en jaillit, de l’éclairer pour s’accomplir.