Aller au contenu

de l’ombre à la lumière, de la matière à l’esprit

Les textes évoqués dans ce site témoignent d’un retournement personnel, d’un voyage intérieur au long duquel des prises de conscience ont émergées et ont considérablement changées ma perception de notre monde (1) et de la place que j’y occupe. Cette compréhension nouvelle m’encourage, lors d’une profonde écoute, à déceler et à déverrouiller les serrures du mental qui génèrent les maux du corps, les nœuds de l’âme et de l’esprit, émergeants de sentiments de peur et d’insécurité.

(1) je dis notre monde car, avant d’entrevoir ma place dans ce dernier, m’est apparu principalement, et depuis comme une évidence, celle dans le monde que je m’étais créé depuis le commencement.

l’Alchimie de l’Être

Le Grand Œuvre par « La Voie Royale »

Parce que le voyage le plus extra-ordinaire est celui qui mène à Soi

Et, « Je ne peux voyager sur un chemin sans être moi-même ce chemin » dit le Bouddha.

Remettre à l’extérieur son pouvoir de penser et d’agir limite considérablement la capacité à reconnaître ses propres potentiels pour en jouir pleinement. La «Voie Royale», c’est un rendez-vous entre le cherchant et lui seul. A son rythme, elle lui demandera de reconnaître la source de ce qui le ralenti dans ses actions, pour se réaliser et s’épanouir à travers elles. Voici ce qu’à chacun j’invite à expérimenter pour découvrir sa nature profonde qui promet émerveillement sans artifices. Ce que nul ne peut offrir si ce n’est à lui même. Il n’y a pas de « bon ou mauvais »* choix quant au chemin que l’on décide d’emprunter. Avoir l’audace de sortir de sa zone de confort en acceptant et en accueillant ce qui Est, comme étant une opportunité et non une contrainte, est le prémisse d’une réalisation de soi.

* croyance occidentale du « bon » pour ce qui est du connu et du « mauvais » pour ce qui est inconnu.

Les alchimistes l’appellent “Pierre philosophale” plus connue sous le nom de “Lumière Divine” ou “Christ”

Visita
Interiora
Terræ
Rectificando
Invenies
Occultum
Lapidem"


















« Visite l’intérieur de la terre et en rectifiant tu trouveras la pierre occulte »

« Visite l’intérieur de toi-même et en te rendant juste tu trouveras la pierre cachée »

En chacun se terre une énergie insoupçonnée dont la source ne peut se révéler qu’au travers d’une expérience profonde. Que cette expérience soit consciente ou inconsciente elle se nourrit et grandit selon notre interprétation de ce que nous vivons et semons dans notre présent. Par extension nous ne pouvons nous élever sans elle. La rejeter ou l’ignorer c’est intensifier l’enfermement auquel nous voulons échapper.

Ne te préoccupe pas de savoir comment les autres te définissent, en le faisant ils se limitent eux-mêmes

Se retourner c’est accepter de regarder dans le miroir, accueillir ce qui s’y trouve sans résistance et se tenir à l’écoute du gardien de ses énergies ontologiques intrinsèques (fémin/masculin, père/mère) que nous sommes.  

Celui qui craint de souffrir souffre déjà de ce qu’il craint

Michel Montaigne

A chaque instant la magie opère

Michel Montaigne

A l’instar de la légende d’Arthur en quête du Graal (symbolique du chemin intérieur), nous sommes ce chevalier égaré dans les méandres de ses profondeurs, illusions fantasmagoriques, pour y trouver l’Étincelle au cœur de sa chair (l’Énergie Divine) qui donnera un sens à son existence.
Cette voie appelée en alchimie «Voie Royale» est une voie intérieure où le sens se révèle pour qui décide et s’engage à se rencontrer.

Le Royaume de Dieu appartient aux petits enfants et à ceux qui leur ressemblent

La Rencontre est aussi un rendez-vous avec soi à travers l’autre par l’effet miroir qu’il nous renvoie. Une opportunité pour mieux se reconnaître, se réapprendre, s’accueillir et s’accepter pour continuer ce qui es resté en suspend avant de s’enfermer dans des jeux d’apparence et d’appartenance.

L’adulte, que l’enfant est devenu, ne peut s’accomplir qu’en ayant retrouvé l’énergie primordiale qui animait sa spontanéité à vivre l’émerveillement. De sentir le privilège d’être unique et profondément aimé, à travers son propre regard, pour pouvoir aimer à son tour pleinement.